Ce qu’il faut faire avant la fin de l’année pour payer moins d’impôts!

03/11/2014

Attention !

il ne vous reste plus que quelques semaines pour agir si vous souhaitez alléger votre impôt sur le revenu l’année prochaine.

Après le 31 Décembre il sera trop tard.


Mais avant de vous jeter bille en tête sur tel ou tel produit estampillé « défiscalisant », assurez-vous que vous n’avez pas déjà fait le plein de vos possibilités de défiscalisation via l’emploi d’une personne à votre domicile, les frais de garde de vos enfants et/ou des travaux effectués dans votre résidence principale.
 

 

La loi Duflot-Pinel:
Elle permet une réduction d’impôt si on achète un logement neuf ou sur plans destinés à la location non meublée. Pour les investissements a compté du 1er Septembre 2014 son taux varie en fonction de la durée de l’engagement de location prise par le propriétaire :
- 12 % pour un engagement de 6 ans.
- 18 % pour un engagement de 9 ans.
- 21 % pour un engagement de 12 ans.

 

Mais à moins d’investir via une SCPI, pour laquelle la réduction d’impôt est accordée au titre de l’année de souscription des parts, ce type d’investissement ne présente pas vraiment d’intérêt en cette fin d’année pour ceux qui cherchent à réduire leur facture fiscale de l’année prochaine.

Dans la mesure où la plupart des programmes sont vendus sur plan et que la réduction d’impôt ne commence qu’à jouer l’année de l’achèvement des travaux.

 


FIP/FCPI:
Au final la solution la plus simple et la plus efficace en cette fin d’année est celle qui consiste à souscrire des parts dans les FIP (Fonds d’investissement de proximité) et/ou FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation).


Ils sont principalement investis dans des PME non cotées, situées dans la même zone géographique.

Ces fonds offrent aux particuliers deux réductions distinctes mais d’un même montant. En effet le particulier qui investit dans un de ces fonds obtient une réduction d’impôt équivalente à 18% de la somme versée (sachant que le versement est retenu dans la limite de 12 000 euros pour une personne seule et 24 000 pour un couple marié ou pacsé).
Ainsi, l’avantage de souscrire à une FIP ou à une FCPI s’élève à 2160 € ou 4 320€ selon sa situation matrimoniale et peut doubler si on souscrit à une FIP et à une FCPI.

Réduction d’ISF: n’attendez pas l’année prochaine pour vous en occuper.

Même si vous avez encore le temps, dans le sens où vous avez jusqu’à la date limite de votre déclaration d’ISF soit les mois de mai-juin 2015 pour effectuer des versements susceptibles de vous donner droit à une réduction d’ISF, il peut être judicieux de s’en occuper dès maintenant.


Notamment si vous avez l’intention de participer à l’augmentation de capital d’une PME ou de souscrire des parts de FIP ou FCPI.


Premièrement, si vous agissez avant la fin de l’année, non seulement vous réduisez votre ISF de 2015 mais vous diminuez aussi votre patrimoine imposable. Car en effet les parts ou les actions en contrepartie de la souscription au capital d’une PME y compris les parts FIP et FCPI sont exonérées d’ISF 2015 si et seulement si elles sont dans votre patrimoine imposable au 1er Janvier 2015.

Source : Investir n°2130

Please reload

Posts récents

Please reload

EGD Finance

150, Rue N-Louis VAUQUELIN Bât B

31100 TOULOUSE

Tel: 05.61.23.35.13 /Fax: 05.61.23.26.93

 

  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • LinkedIn Social Icon
  • Viadeo-icon.png

© 2015 EGD Finance