Gérer votre patrimoine en fonction de votre âge

01/03/2018

 

Vous avez de 40 à 50 ans : DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE

 

Les enfants grandissent, les crédits de la résidence principale arrivent à leur terme ... le moment est venu de répartir vos disponibilités entre des placements bien choisis !

 

Objectif : Vous aider à vous constituer un patrimoine dans lequel vous puiserez le moment venu.

 

Afin d'aborder sereinement les années d'études de vos enfants , consacrez une partie de votre épargne à l'alimentation de placements peu risqués , ou de contrats d'assurance vie en euros. Selon votre patrimoine, il peut être opportun de transmettre la pleine propriété d'un bien à vos enfants , la nue propriété , ou de donner temporairement l'usufruit d'un de vos biens immobiliers ( allègement de l'IFI ).

 

Cette tranche d'âge est idéale pour un investissement locatif mais aussi pour diversifier ses avoirs au moyen de placements financiers bien choisis.

 

A 45 ans, quelque soit votre degré d'aversion au risque, investissez simultanément selon vos moyens, dans l'immobilier locatif, les actions, les obligations et les produits monétaires.

Après avoir fixé la part de chaque type d'actifs dans vos investissements, sélectionnez les produits adéquats. Enfin, assurez le suivi. L'évolution de la valeur de vos placements modifiera votre répartition initiale. Veillez à ce que celle-ci reste cohérente avec le niveau de risque accepté.

 

Une fois la résidence principale payée, il peut être intéressant d'acheter un logement pour le louer. Avec un double objectif: réduire ses impôts dans un premier temps, puis compléter ses revenus une fois à la retraite ( achat PINEL, achat d'un bien à rénover, etc...)

 

Vous avez de 50 à 65 ans : DEFISCALISEZ !

 

Objectif :  Consolider votre patrimoine et vous constituer un précieux complément de revenus pour aujourd'hui ou demain.

 

Allégez votre facture grâce au PERP et au Madelin.

Les versements sur les contrats de ce type sont intégralement déductibles de votre revenu imposable dans la limite de plusieurs milliers , voire de dizaines de milliers d'euros. Le montant exact dépend de vos revenus.

Egalement, il est temps de mettre de l'ordre dans vos placements et de s'assurer que les risques sont bien répartis dans le patrimoine global.

Enfin , à l'approche de la retraite, l'objectif de protection est plus que jamais prioritaire. Les banques et les assureurs proposent des solutions clés en main. Nous vous les déconseillons, sauf exception, car leurs performances sont souvent décevantes.

L'idéal à 62 ans est de détenir 80% de placements sans risques et 20% d'actifs risqués mais à fort potentiel. Attention cependant, la répartition dépendra de votre degré d'aversion au risque.

 

Vous avez 65 ans et plus : PRESERVEZ VOTRE TRAIN DE VIE !

 

Objectif : Obtenir des revenus immédiats et sécuriser l'avenir.

 

Les retraités sont confrontés à bien des interrogations. Comment s'assurer des revenus à vie ? Comment adapter son patrimoine ?

Il faut redéfinir ses priorités car en moyenne la baisse des ressources avoisine 50%.

Effectuer des retraits réguliers sur un contrat d'assurance vie semble être l'un des meilleurs compromis pour disposer de revenus complémentaire tout en continuant de faire fructifier son capital. L'idéal est de détenir le jour de son départ à la retraite un contrat multi supports de plus de huit ans et de retirer tous les ans l'équivalent des intérêts sans toucher au capital. Il est cependant possible de réaliser des retraits sur des contrats plus jeunes. Dans ce cas, l'impôt ne dépasse pratiquement jamais 8% du montant des rachats.

 

Concernant vos biens immobiliers, nous vous conseillons d'en réduire la voilure . En effet, gérer des biens immobiliers prend du temps et exige beaucoup d'énergie pour une rentabilité nette de charges et d'impôts souvent plus faible qu'on ne l'imagine. Dans une succession ils sont très taxés et source de conflits entre héritiers. Nous vous conseillons de privilégier l'assurance vie qui on le rappelle reste hors succession. Chaque bénéficiaire profite d'un abattement de 152 500€ et au delà n'est taxé qu'à 20 ou 31,25%, contre parfois 60% dans le cadre d'une succession classique. Même après 70 ans l'assurance vie reste attrayante. Les versements sont soumis aux droits de succession après un abattement de 30 500€ et les gains correspondant à ces versements sont exonérés quels que soient leurs montants.

 

Source : Le revenu

 

Please reload

Posts récents

Please reload

EGD Finance

150, Rue N-Louis VAUQUELIN Bât B

31100 TOULOUSE

Tel: 05.61.23.35.13 /Fax: 05.61.23.26.93

 

  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • LinkedIn Social Icon
  • Viadeo-icon.png

© 2015 EGD Finance