Corriger une erreur dans votre déclaration de revenus :

Votre déclaration fiscale a été envoyée avant les vacances d’été. Or vous vous rendez compte aujourd’hui que vous avez commis une erreur…

 

 

À tout moment pendant la période déclarative. En Mai-Juin 2018, vous avez déclaré en ligne vos revenus de l’année 2017. Pendant la période déclarative, vous pouviez effectuer autant de déclarations rectificatives que vous le souhaitiez.

 

Jusqu’à la fin de l’année 2018. Si vous percevez des revenus soumis aux acomptes (revenus fonciers, BIC, BNC, BA), vous pouvez opter pour un prélèvement trimestriel de ces acomptes (sur le compte courant du contribuable) au lieu d’un prélèvement mensuel.

 

Depuis le 31.07.2018 ensuite. Une fois votre avis reçu ou disponible en ligne, vous pouvez alors modifier cette déclaration grâce au service de correction en ligne disponible depuis le 31.07.2018.

 

Jusqu’au 15.09.2018. Vous avez jusqu’au 15 Septembre 2018 pour prendre connaissance du taux de prélèvement qui sera appliqué dès le 1er Janvier 2019. Rendez-vous dans votre espace Particulier à la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source ». Les déclarants papier, dès qu’ils ont reçu leur taux de prélèvement, peuvent choisir l’option de leur choix.

 

Jusqu’au 18.12.2018 au plus tard. Une fois que le service « corriger ma déclaration » sera fermé (fermeture prévue le 18.12.2018), vous ne pourrez plus modifier votre déclaration qu’en adressant à l’administration fiscale une réclamation.
Vous aurez alors jusqu’au 31.12.N+2, soit jusqu’au 31.12.2020, pour réaliser cette démarche, soit en ligne depuis la messagerie sécurisée de votre espace Particulier, soit par courrier à votre centre des finances publiques.

 

Dès le 2 Janvier 2019. Un service d’actualisation du taux du prélèvement à la source entre en vigueur à partir du 2 Janvier 2019. Il permet de modifier son taux en cours d’année afin de l’adapter à un changement de situation de famille ou à une baisse de revenus.

 

Des intérêts de retard… Si la ou les modifications apportées entrainent une augmentation de votre impôt, un intérêt de retard sera dû. Il est calculé à partir du 1er Juillet de l’année du dépôt de la déclaration. Mais aucun intérêt de retard n’est dû si l’insuffisance des chiffres déclarés n’excède pas 5% de la base d’imposition retenue après rehaussement. Cette tolérance légale suppose néanmoins que vous soyez de bonne foi. Si vous avez rayé le montant prérempli, comme le salaire de votre conjoint par exemple, pour indiquer une somme inférieure de 5%, l’administration exclura probablement la bonne foi.

 

Conseil. A défaut de pouvoir bénéficier de cette tolérance légale, n’hésitez pas à demander une remise gracieuse des pénalités.

 

 

 

 

 

(Source : Alertes & Conseils Impôts)

 

 

 

 

Please reload

Posts récents

Please reload

EGD Finance

150, Rue N-Louis VAUQUELIN Bât B

31100 TOULOUSE

Tel: 05.61.23.35.13 /Fax: 05.61.23.26.93

 

  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • LinkedIn Social Icon
  • Viadeo-icon.png

© 2015 EGD Finance