Faut-il convertir les PERP et Madelin en PER ?

L’arrivée du nouveau PER depuis le 1er octobre 2019 bouscule le marché de l’épargne retraite individuelle. Faut-il pour autant basculer les 2,5 millions de PERP et les 1,3 millions d contrats Madelin retraite existants en PER individuels ? Si le PER a beaucoup d’avantages, en 2020, rien ne presse.

 

 

Il faut dire que, sur le plan fiscal, l’intérêt de souscrire un PER individuel avant la fin de l’année 2019 n’était pas négligeable. Comme pour les PERP et les contrats Madelin, le PER permet en effet de déduire les versements sur son revenu imposable dans la limite d’un plafond. Qu’en est-il pour 2020 ?

 

Ébranlés par le prélèvement à la source, les contrats PERP et Madelin retraite vont-ils donc définitivement disparaître avec l’arrivée du nouveau PER, considéré comme l’un des volets majeurs de la loi Pacte ? Pas nécessairement car si la loi Pacte prévoit qu’on ne pourra plus ouvrir un nouveau PERP ou Madelin à compter du 1er octobre 2020, en revanche, les personnes qui en détiennent déjà un pourront encore le conserver pendant une durée indéterminée après cette date… Sauf si, pour des contrats collectifs, des associations ont voté le transfert automatique.

 

Pas de frais de transferts au-delà de dix ans.

 

Est-il intéressant ou judicieux de transférer un ancien PERP ou Madelin vers un nouveau PER ? A faire la liste des avantages et des inconvénients, la balance penche largement du côté du PER (voir tableau ci-dessous). En réalité, les pouvoirs publics ont tout fait pour que l’enveloppe du PER individuel soit au moins aussi intéressante que celle des PERP et Madelin. Même l’avantage du Madelin en termes de plafond de déductibilité (jusqu’à 74 969 € en 2019) a été transposé dans le nouveau PER : les indépendants qui souscriront un PER bénéficieront de ce même plafond élevé.

 

On trouve peu d’arguments en faveur d’une conservation des anciens contrats. D’abord, en ce qui concerne les frais, la loi a prévu une gratuité des frais de transfert pour les contrats de plus de dix ans. Ensuite, transférer ses contrats pour les gérer dans une seule enveloppe peut s’avérer beaucoup plus pratique. Cela devrait permettre de « faire le ménage, de consolider ses encours et de les gérer réellement », comme le fait remarquer Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de GoodValueforMoney.

 

Le match PERP/Madelin ou PER.

 

 

Rien ne presse.

 

Cependant, début 2020, les possibilités de transfert sont encore limitées : sur les contrats actuels, tous les assureurs ne sont pas prêts compte tenu du temps nécessaire pour adapter les systèmes informatiques, notamment.

 

Par ailleurs, même au nom d’une simplification, il ne faut pas se précipiter. Il faut bien analyser tous les avantages du contrat : dommage par exemple de tirer un trait sur un contrat Madelin doté de garanties de tables de mortalité avantageuses pour la rente viagère ou bien de transférer un vieux contrat dont le fonds euros profitait d’un maximum de garanti.

 

 

 

(Source : Gestion de Fortune – Janvier 2020)

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts récents

Please reload

EGD Finance

150, Rue N-Louis VAUQUELIN Bât B

31100 TOULOUSE

Tel: 05.61.23.35.13 /Fax: 05.61.23.26.93

 

  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • LinkedIn Social Icon
  • Viadeo-icon.png

© 2015 EGD Finance