Déclaration des revenus - Allongement du délai

01/04/2020

 

 

Les Français pourront déclarer leurs revenus à partir du 20 avril, au lieu du 9 avril, a annoncé ce mardi Gérald Darmanin. 

 

Face à la crise du coronavirus, l’administration fiscale doit s’adapter. Invité au JT de 20h de TF1, le ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé le report du lancement de la campagne de déclaration de l’impôt sur le revenu d’une dizaine de jours.

 

«On aurait dû déclarer ses revenus [2019] à partir du 9 avril, on le fera à partir du 20 avril», a fait savoir le ministre.

 

Surtout, les contribuables disposeront d’un délai plus long pour effectuer leur déclaration, a indiqué Gérald Darmanin. Les déclarants papier auront un mois de plus. Ce qui signifie qu’ils pourront envoyer leur déclaration par voie postale jusqu’au 12 juin.

 

Quant aux contribuables qui déclarent en ligne, ils disposeront d’une quinzaine de jours en plus, du 4 au 11 juin en fonction des départements.

 

Avec ce nouveau calendrier, Bercy espère que la campagne de déclaration se déroulera dans des «conditions de pleine sécurité sanitaire». Et pour cause ! Chaque année, 4,5 millions de contribuables se rendent aux guichets des services des finances publiques, indique le syndicat Solidaires-Finances publiques qui réclamait un report de la campagne de déclaration.

Il reste à voir jusqu’à quand le confinement va durer… Les contribuables sont d’ailleurs invités à contacter l’administration par téléphone ou mail.

 

 

En même temps, les marges de manœuvre ne sont pas infinies pour le ministère qui a bien l’intention «d’assurer la continuité du fonctionnement de l’État» en fournissant aux contribuables les avis d’imposition «en temps et en heure», durant l’été. Ces avis permettent en effet d’obtenir le remboursement des réductions/crédits d’impôt ou encore d’ajuster le taux de prélèvement à la source en septembre.

 

Les contrôles fiscaux seront également suspendus. Gérald Darmanin a donné comme consigne au directeur général des Finances Publiques et au directeur de l'URSSAF, «de suspendre les contrôles qui existaient avant la crise et qui auraient pu continuer, voire être notifiés juste après la crise du coronavirus», mais aussi de «ne pas faire les contrôles fiscaux notamment dans les domaines qui sont arrêtés, comme la restauration, par exemple».

 

 

Source : Le Figaro 

 

Please reload

Posts récents

Please reload

EGD Finance

150, Rue N-Louis VAUQUELIN Bât B

31100 TOULOUSE

Tel: 05.61.23.35.13 /Fax: 05.61.23.26.93

 

  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • LinkedIn Social Icon
  • Viadeo-icon.png

© 2015 EGD Finance