Obtenir des liquidités grâce à son patrimoine immobilier tout en le conservant !

Détenir des biens immobiliers reste un des objectifs majeurs pour une grande partie des français. Cependant, lorsque le patrimoine est en grande partie investi en immobilier, il n’est alors ni facile ni rapide d’avoir des liquidités à disposition. En effet, procéder à une vente prend du temps, et vendre sous la contrainte peut pousser à vendre même si le contexte économique ne s’y prête pas.

 

Il existe des solutions pour rendre liquide son patrimoine immobilier, ce qui permet de disposer d’une somme d’argent, sans recourir à la vente de son bien.

 

Une des premières solutions est la vente à soi-même. Cela consiste à transférer à titre onéreux un bien détenu personnellement à une structure (SCI par exemple) dans laquelle l’ancien propriétaire sera partie prenante. La mise en place de cette solution fait donc appel à un crédit bancaire, qui en finançant l’achat par la SCI, permet de dégager des liquidités correspondant au prix du bien. L’autre avantage est de pouvoir faciliter la transmission de son patrimoine, en intégrant les personnes concernées à la SCI ou autre structure choisie.

 

Et pourquoi ne pas faire un crédit hypothécaire ? Cette pratique permet de recevoir une partie de la valeur d’un bien, en mettant ce dernier en garantie. Cependant, ce bien ne doit pas être un bien atypique ou une résidence principale, pour faciliter l’acceptation de ce type de crédit par un organisme bancaire. Idéalement, le bien doit être dans une zone attractive, où le marché est stable et fluide.

Le but de cette opération est de réinvestir les liquidités perçues dans une nouvelle structure dont les revenus couvriront le montant de remboursement du prêt.

 

Il est également intéressant de se pencher sur le prêt viager hypothécaire, une solution très encadrée, instaurée dans le droit français par le décret de 26 Mars 2006. Ce type de prêt permet d'emprunter une somme d'argent en mettant un bien en garantie, l'emprunteur reste propriétaire du bien. Ce qui est d’autant plus intéressant est que la personne qui contracte le prêt n'est pas obligée de le rembourser de son vivant. En effet ce sera au décès de l’emprunteur que l’organisme bancaire récupèrera le bien et sera donc remboursé. Ainsi, plus l’âge du souscripteur est avancé, moins le coût sera élevé et plus les fonds débloqués seront importants.

C’est une solution qui permet de dégager des liquidités pour sa retraite tout en conservant son bien tout au long de sa vie.

 

Pour finir, il est possible de faire une vente avec faculté de rachat, appelée réméré. C’est un acte notarié permettant de vendre temporairement son bien pour en dégager des liquidités. Le vendeur reste occupant du bien sur une durée déterminée à l’avance, de maximum 5 ans. Sur cette durée, il profite d’une faculté de rachat exclusive et irrévocable à un prix prédéfini, en échange d’une indemnité d’occupation. Généralement le prix de vente correspond à entre 60 et 70% de la valeur vénale du bien.

Au terme, le vendeur peut racheter son bien ou alors le vendre à un tiers au prix du marché et récupérer la différence avec le prix de rachat prédéfini.

Cette solution s’adresse principalement aux personnes qui n’ont plus de solutions auprès du système bancaire et qui ne souhaitent ne pas être déposséder de leur bien immobilier.

 

Même s’il existe plusieurs solutions pour rendre son patrimoine immobilier plus liquide, elles dépendent de facteurs externes et ne sont pas toujours simples à mettre en place. Le choix d’une de ces solutions dépendra également des objectifs patrimoniaux de la personne concernée.

 

 

 

(Source : Le journal de l'agence, Juin 2020)

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts récents

Please reload

EGD Finance

150, Rue N-Louis VAUQUELIN Bât B

31100 TOULOUSE

Tel: 05.61.23.35.13 /Fax: 05.61.23.26.93

 

  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • LinkedIn Social Icon
  • Viadeo-icon.png

© 2015 EGD Finance